FIGARO (LE)

FIGARO (LE)
FIGARO (LE)

FIGARO LE

Le 16 novembre 1866 paraît, sous l’impulsion d’Hippolyte de Villemessant, le premier Figaro quotidien. Ce nouveau quotidien connaît alors un succès rapide grâce à des contenus diversifiés et de qualité: Le Figaro est un des premiers journaux à publier des grands reportages réalisés sur place, en France ou à l’étranger, par ses propres journalistes; son style alerte et vivant se démarque du style terne de la presse de l’époque. Il participe aux grandes affaires politiques du XIXe siècle, ne dédaignant pas la polémique. Sa position favorable à l’accusé lors de l’affaire Dreyfus va lui faire perdre des lecteurs. En janvier 1902, Gaston Calmette devient directeur du Figaro ; il augmente la pagination et voit sa diffusion redémarrer. Assassiné en 1910, il est remplacé par Robert de Flers et Alfred Capus. C’est déjà, à l’époque, un journal de la droite conservatrice, plutôt modéré. Mais cette orientation va se radicaliser avec le changement de propriété qui intervient en février 1922 et la prise de contrôle majoritaire du parfumeur François Coty, grand admirateur du fascisme italien. La fusion avec Le Gaulois est opérée en 1928. En octobre 1936, Pierre Brisson est directeur du journal, devenu entre-temps la propriété de l’ex-épouse de F. Coty, Mme Cotnareanu; il va dominer la vie du quotidien durant trente ans, donnant au Figaro sa qualité et un ton plus modéré. Replié en zone sud après la débâcle, le journal se saborde le 11 novembre 1942.

Il reparaît, toujours avec l’équipe Brisson, le 23 août 1944, avec une structure particulière: une société anonyme, propriétaire du journal, et une société fermière, éditrice du journal avec un bail de dix-neuf ans. Après la mort de Pierre Brisson, le 31 décembre 1964, Mme Cotnareanu cède ses parts à MM. Prouvost et Béghin. La société des rédacteurs obtient en 1965 une représentation au sein de la société fermière. Le journal va traverser une crise structurelle très grave en 1969-1971, à l’échéance du bail d’exploitation de la société fermière. L’accord conclu en 1971 stipule que la Société du Figaro — société propriétaire — doit constituer une filiale — la Société de gestion — chargée de gérer les différentes publications du Figaro : le quotidien, Le Figaro littéraire , Le Figaro agricole . Jean Prouvost est alors président de la société propriétaire; il est également président de divers périodiques (Marie-Claire , Parents , Paris-Match , Télé-7 jours ) et administrateur délégué de R.T.L.: il se trouve ainsi à la tête d’un des premiers groupes de presse français. Durant la même période, c’est Louis-Gabriel Robinet qui dirige la rédaction. Un nouveau conflit va éclater en juin 1975 lorsque Jean Prouvost vend le quotidien à Robert Hersant. Une cinquantaine de journalistes quittent le journal. À cette date, la diffusion atteignait 347 379 exemplaires (contre 358 000 en 1950 et 429 000 en 1970). Cette baisse de la diffusion persiste, et, pour recueillir de nouvelles recettes de publicité, Robert Hersant lance, le 7 octobre 1978, Le Figaro Magazine , hebdomadaire en vente couplée avec le numéro du samedi du quotidien et qui fait suite au Figaro-Dimanche introduit l’année précédente. Le Figaro atteint alors une diffusion de 343 336 exemplaires, et 553 600 pour Le Figaro Magazine , auquel s’ajoutera le 26 avril 1980 Madame Figaro . Sous la direction conjointe de Robert Aron (qui démissionne en 1982) et de Jean d’Ormesson, Le Figaro se maintient dans la ligne de la droite modérée et libérale. Après l’élection de François Mitterrand à la présidence de la République, il bascule dans l’opposition, notamment avec l’arrivée d’Alain Peyrefitte à la présidence du comité éditorial et d’André Audinot et de Max Clos à la direction de publication. Poursuivant la modernisation de l’entreprise, le groupe Hersant parvient, à partir de 1982, à faire remonter les ventes du quotidien dont d’aucuns annonçaient la fin prochaine. Il recourt à la formule, empruntée à la Grande-Bretagne, du jeu boursier Portfolio pour relancer l’activité et fidéliser la clientèle. En mars 1986, Philippe Villin devient directeur général du Figaro , à charge pour lui de redresser une situation financière médiocre. Après le lancement de Lyon Figaro , durant l’été de 1986, pour remplacer progressivement Le Journal Rhône-Alpes , la diversification du produit Figaro se poursuit. Le 7 février 1987, le supplément Figaro T.V. est couplé à France-Soir et aux quotidiens régionaux du groupe, et deux nouveaux suppléments apparaissent: Figaroscope , information de loisir, et Figaro Économie , hebdomadaire, complémentaire des pages saumon quotidiennes. En septembre 1988, Philippe Villin se voit confier également la direction de France-Soir , et Franz Olivier Giesbert, ancien rédacteur en chef du Nouvel Observateur , est appelé à la direction de la rédaction.

Faute d’avoir totalement réussi le redressement du titre, Philippe Villin a dû laisser la place, et c’est Christian Grimaldi assure la direction du titre sous l’autorité directe de Robert Hersant, jusqu’au décès de ce dernier. Malgré une diffusion toujours inférieure à 500 000 exemplaires, Le Figaro reste le premier quotidien national français.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужна помощь с курсовой?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Figaro — Научная классификация промежуточные ранги Домен:  …   Википедия

  • figaro — [ figaro ] n. m. • 1867; du n. du personnage du Barbier de Séville de Beaumarchais ♦ Fam. et vx Coiffeur. ● figaro nom masculin (de Figaro, nom propre) Familier et vieux. Coiffeur. Figaro personnage frondeur créé par Beaumarchais. ⇒FIGARO, subst …   Encyclopédie Universelle

  • Figaro — ist der Name eines dramatischen Charakters. Figaro, ein Friseur, ist die Hauptgestalt der klassischen Komödien Der Barbier von Sevilla und Der tolle Tag oder Die Hochzeit des Figaro von Pierre de Beaumarchais. Beide Stücke wurden Gegenstand… …   Deutsch Wikipedia

  • figaro — FÍGARO s.m. (fam.) Coafor, bărbier; om ingenios. [< fr. figaro, cf. Figaro – personaj din Bărbierul din Sevilla şi din Nunta lui Figaro de Beaumarchais]. Trimis de LauraGellner, 25.03.2005. Sursa: DN  FÍGARO s. m. (fam.) coafor, bărbier.… …   Dicționar Român

  • Figaro.fr — Figaro interactif Le Figaro interactif est la version électronique du journal accessible sur Internet. À noter la forte progression d audience de sa chaîne féminine. Voir aussi L Équipe interactif Le Figaro Liens externes (fr) Le site du journal… …   Wikipédia en Français

  • figaro — / figaro/ s.m. [dal nome del protagonista delle commedie di P. A. Caron de Beaumarchais, Le barbier de Séville (1775), Le mariage de Figaro (1784), e delle opere musicali che ne trassero tra gli altri W. A. Mozart, Le nozze di Figaro (1786), e G …   Enciclopedia Italiana

  • Figaro — (Blokhus,Дания) Категория отеля: Адрес: 9492 Blokhus, Дания Описание …   Каталог отелей

  • Figaro — (Льорет де Мар,Испания) Категория отеля: Адрес: 17310 Льорет де Мар, Испания …   Каталог отелей

  • Figaro — (izg. figarȍ, prema tal. fȉgaro) DEFINICIJA 1. duhoviti, lukavi vjetrogonja, sobar i brijač, veseljak koji se ruga plemenitašima, bogatima i moćnima (18. st.), nastao u komedijama P.A.C. Beaumarchaisa (Figarov pir, Seviljski brijač),… …   Hrvatski jezični portal

  • Figăro [1] — Figăro, poetische Person, welche Beaumarchais zuerst. auf die Bühne brachte u. in Le barbier de Sevilla u. Le mariage de Figaro, vielleicht nach einer spanischen Novelle, wahrscheinlicher aber nach eigner Erfindung, dramatisch behandelte. Sie… …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”